Un époux peut obtenir annulation du mariage s’il découvre que son épouse est escort-girl…

Encore une espèce croustillante (comme dans mon post du 23 décembre 2011), d’une faible utilité, puisqu’elle ne devrait tout de même pas s’appliquer à grand-monde, mais qui peut être signalée, juste « pour le plaisir » : par une décision du 8 février 2012, la Cour d’appel de Nîmes confirme une annulation de mariage prononcée par le Tribunal de grande instance d’Avignon, au motif que l’époux avait été trompé sur les qualités essentielles de son épouse, laquelle lui avait dissimulé sa véritable activité professionnelle d’escort girl. Si donc, ce métier n’est pas le lot de tout le monde, il n’est pas inintéressant de noter que les époux s’étaient rencontrés sur un site de rencontre, n’ayant bien sûr rien à voir avec celui qui abritait l’activité professionnelle secrète de Madame, mais sur lequel elle avait pu, peut-être, dissimuler d’autant plus facilement sa véritable activité (se présentant comme simple « télénégociatrice »), que l’œil prête à la présentation informatique et méthodique des « fiches » un sérieux qu’elles n’ont pas toujours… Si on ne peut même plus se fier aux sites de rencontre !


Réalisation & référencement Créer un site internet d'avocat

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.