Préjudice indirect et par ricochet

Les proches (mari, concubin, pacsé, parent, enfant, frère, sœur, etc.) de la victime d’un accident grave ont eux-mêmes droit à être indemnisés du préjudice qu’il subisse du fait de cette situation.

Il peut être moral, en raison de la souffrance ressentie face au décès de la victime ou au handicap dont elle reste atteinte.

Il peut également s’agir d’un préjudice économique lié par exemple à la perte de revenus subie dans le foyer pour les mêmes raisons.

Réalisation & référencement Créer un site internet d'avocat

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.