Présentation droit familial

Pour vous aider à vous y retrouver…

Vous êtes mariés :

  • Ca va mal, mais vous ne pouvez vous résoudre au divorce, par conviction, par exemple religieuse : la séparation de corps, procédure réglant l’ensemble des modalités pratiques, mais laissant subsister le devoir de secours et l'obligation de fidélité, est faite pour vous.
  • Ou bien vous ne voulez pas encore divorcer, non pas par conviction morale, mais simplement par hésitation sur le caractère définitif de la rupture : en attendant, il peut être opportun d’organiser un ou plusieurs aspects de la séparation de fait (modalités d'exercice de l'autorité parentale, contribution à l'entretien et l'éducation des enfants…).
  • Si la situation l’exige, vous pouvez saisir le Juge aux affaires familiales de mesures urgentes.
  • Cette fois, vous voulez rompre le lien matrimonial en lui-même : obtenir un jugement de divorce. Il en existe plusieurs variétés, qui peuvent être regroupés en deux grandes catégories, le divorce par consentement mutuel d’une part, les divorces contentieux d’autre part.

Vous êtes concubins, pacsés, ou divorcés :

Beaucoup de ces procédures (toutes sauf le divorce et la séparation de corps) sont orales, auquel cas nous pouvons intervenir dans toute la France, avec le seul supplément du temps de transport.

Concernant les procédures écrites, nous pouvons aussi intervenir devant n’importe quel tribunal de grande instance, il faut simplement que nous nous adjoignons les services d’un correspondant local

Réalisation & référencement

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.