Comment passer pour un baron du 9-5

Comment passer pour un baron du 9-5

Publié le : 28/05/2015 28 mai mai 05 2015

Mieux vaut tomber sur un magistrat qui a l'oeil quand on commerce des stupéfiants "en petite quantité" et qu'on se retrouve au milieu d'un dossier un peu plus gros...

Sans faire du physionomisme criminologique bon marché, mon client a l'air malin, avec sa tête de premier de la classe, au milieu de deux autres prévenus à l'air un peu plus aguerri...

Il a beau venir d'une famille comme il faut, n'avoir revendu du cannabis qu'à des amis (un certain nombre quand même), et ne devoir sa présence qu'à sa proximité avec ses collègues au chiffre d'affaire plus affirmé le jour où ceux-ci se sont fait prendre après une filature menée par la Brigade des stupéfiants du Val d'Oise, en attendant, ils sont tous les trois sur la même ligne de départ, en ce jour de comparution immédiate, à leur sortie de garde à vue.

Le dossier étant suffisamment volumineux pour justifier davantage que les 20 mn de lecture qu'un avocat de permanence peut y accorder, nous demandons de concert, les trois avocats, un renvoi pour avoir le temps de préparer notre défense, renvoi dont nous savons qu'il est de droit en comparution immédiate, mais qu'il décale l'enjeu vers les conditions dans lesquels les prévenus seront amener à comparaître la fois prochaine, en clair : libres ou non.

Si l'un de mes deux confrères ne se fait guère d'illusions au vu de la liste des distinctions de "meilleur vendeur du mois" qui ornent le casier de son client, l'autre possède autant d'espoirs que de doutes; quant à moi, je nourris la crainte que les magistrats ne prennent pas le temps, s'il s'agit juste de statuer sur les conditions du renvoi, d'aller, vu l'épaisseur du dossier, au delà du procès-verbal de synthèse, dans lequel la Brigade a fait monter en grade mon client d'un seul coup en le qualifiant de "dealer actif".

Je suis un peu rassuré quand je vois le président dire à mon client "c'est vous Pablo Escobar ?". J'espère que c'est de l'humour. C'en était. Mon client est le seul à rentrer libre ce soir (certes sous contrôle judiciaire). Des conditions, non seulement plus agréables, mais aussi plus efficaces afin de se préparer à l'audience de jugement qui suivra (naturellement, il m'arrive à d'autres occasions d'être du mauvais côté du dossier).

Echelle de ludique (1) à technique (5) : 1

Historique

  • Quand on se heurte à la raison d'Etat
    Publié le : 15/04/2016 15 avril avr. 04 2016
    Droit pénal
    Quand on se heurte à la raison d'Etat
    Avocat pénaliste jusqu'au bout, jusqu'à une infraction qui sonne mal : association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme En fait, cette qualification impressionne le profane, pas les avocats ayant déjà eu à la traiter, et ils sont de plus en plus nombreux. Elle est e...
  • Refaire sa vie au bout du monde sans couper les ponts avec son enfant
    Publié le : 25/01/2016 25 janvier janv. 01 2016
    Droit de la famille
    Refaire sa vie au bout du monde sans couper les ponts avec son enfant
    Partir, à des milliers de kilomètres, sur une île, rêve interdit quand l'autre parent reste en métropole ? Ma cliente avait déjà fait part au père de son enfant, de son projet, pour le moins original : partir loin, elle en avait besoin, pour se refaire une santé, dans un cadre plaisant (la Réu...
  • Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel, si tu veux, mais pas devant le Cour
    Publié le : 16/10/2015 16 octobre oct. 10 2015
    Droit de la famille
    Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel, si tu veux, mais pas devant le Cour
    La Haute juridiction rappelle en effet fréquemment aux juges du fond qu'elle n'apprécie pas que ceux-ci laissent l'enfant décider de sa résidence selon sa volonté. Je vais t'écouter, mais ce n'est pas toi qui vas prendre la décision, c'est moi qui porterait cette responsabilité", disent les ju...
  • Si, si, Monsieur est capable d'avoir les enfants en week end sans les faire mourir de faim ou mettre le feu à la maison
    Publié le : 12/10/2015 12 octobre oct. 10 2015
    Droit de la famille
    Si, si, Monsieur est capable d'avoir les enfants en week end sans les faire mourir de faim ou mettre le feu à la maison
    Un grand classique : quand Madame essaie de convaincre le juge que Monsieur est un homme, donc inconséquent (équivalent symétrique : Monsieur essaie de convaincre le juge que Madame est une "hystérique"), en général, ça ne fonctionne pas. "Il n'est nullement nécessaire... de satisfaire la dem...
  • Enrichissez vous !
    Publié le : 16/09/2015 16 septembre sept. 09 2015
    Droit de la famille
    Enrichissez vous !
    A rebours de la plupart des exemples donnés par la jurisprudence, voici un époux qui a pu prospérer sans passer à la caisse au moment du divorce, et faire sien le l'invitation de Guizot. Il ne s'agit peut-être que d'une victoire temporaire, la cassation (Civ 1, 8 juillet 2015, n° 14-20480) éta...
  • En France, la redistribution, c'est sacré
    Publié le : 10/09/2015 10 septembre sept. 09 2015
    Droit de la famille
    En France, la redistribution, c'est sacré
    Ecarter d'avance toute possibilité de prestation compensatoire en s'abritant derrière une loi étrangère qui le permet, n'est pas valable devant le juge français. Mieux vaut donc dans ce cas, pour celui qui souhaite y échapper, introduire son action en divorce ailleurs qu'en France. Les avoc...
  • Comment passer pour un baron du 9-5
    Publié le : 28/05/2015 28 mai mai 05 2015
    Droit pénal
    Comment passer pour un baron du 9-5
    Mieux vaut tomber sur un magistrat qui a l'oeil quand on commerce des stupéfiants "en petite quantité" et qu'on se retrouve au milieu d'un dossier un peu plus gros... Sans faire du physionomisme criminologique bon marché, mon client a l'air malin, avec sa tête de premier de la classe, au milie...
  • Tout ça pour ça
    Publié le : 23/11/2014 23 novembre nov. 11 2014
    Droit civil / Procédure civile
    Tout ça pour ça
    Un conseil si vous êtes défendeur : soulevez n'importe quelle connerie en incident de procédure, vous n'aurez rien à perdre, le Juge de la mise en état français est vraiment bon prince (pour rester respectueux) Oui, parce qu'il ne s'étonne même pas que le défendeur puisse faire ainsi perdre un...
  • Le Juge aux affaires familiales doit... travailler avant de décider de transférer un bien immobilier d'un époux à l'autre à titre de prestation compensatoire
    Publié le : 15/10/2014 15 octobre oct. 10 2014
    Droit de la famille
    Le Juge aux affaires familiales doit... travailler avant de décider de transférer un bien immobilier d'un époux à l'autre à titre de prestation compensatoire
    La CEDH exige que le juge vérifie d'abord si la prestation compensatoire peut être acquittée par d'autres moyens, avant d'y aller ainsi "en force". Et des moyens, il y en avait. L'arrêt de la Cour de Strasbourg (10 juillet 2014, n° 4944/11)  note bien qu' "il ressort des différentes décisions...
<< < ... 3 4 5 6 7 8 9 ... > >>