Porter plainte

Si l’infraction vient de se produire, comme vous vous en doutez, il est utile de porter plainte dans le cas où la police n'en soit pas déjà informée.

En effet, en faisant cela, vous « bénéficiez » de ses capacités d’investigation, bien supérieures à celle d’une partie privée.

Cependant, il arrive fréquemment que la porte du commissariat vous reste fermée, sous prétexte d’innombrables demandes de justifications préalables… Pas de chance ! En réalité, la police n’y croit pas, ou ne veut pas travailler (à sa décharge, il y a beaucoup de plaintes fantaisistes)… Il peut alors être nécessaire de confier à un avocat la rédaction d’un écrit qui poussera le Procureur à ordonner enfin à la police de faire le job.

S’informer sur le sort d’une plainte dont on est sans nouvelles

Encore pas de chance ! La police a (apparemment en tout cas) fait son travail en recevant votre plainte, mais depuis, c’est le silence. Bon courage pour voir un signe d’espoir dans cette nuit qui peut être très longue.
Nous pouvons interroger le Parquet à cette fin, une démarche d’avocat parvenant parfois (parfois) à obtenir davantage d’informations que celle d’un particulier.

Transformer sa plainte en dommages-intérêts ou mesure de protection devant le tribunal

Si vous êtes convoqué à une audience, nous vous aiderons, d’abord à soutenir vos accusations à l’encontre du mis en cause, notamment dans l’hypothèse où celui-ci conteste les faits (cf Actu du 04/09/12).

Ensuite, bien que le rôle de la partie civile ne concerne a priori pas le choix de la peine par le tribunal, les victimes sont parfois autant, sinon plus intéressées par une mesure de protection que par des dommages-intérêts. Votre avocat tentera donc de convaincre le tribunal d’en prononcer une.

Enfin, il ne suffit pas que le mis en cause soit condamné à une certaine peine pour que vous en obteniez automatiquement une juste indemnisation. Il faut savoir formuler sa demande à ce titre, or c’est une épreuve très technique (cf Actu du 27/05/11). Par méconnaissance des règles qui la régissent, de nombreuses victimes passent à côté de sommes importantes qu’elles auraient pu demander.

Et enfin, parvenir au recouvrement des dommages-intérêts

Vous croyez que parvenu au terme de ce parcours du combattant, vous avez fait le plus difficile ? Pas forcément!

Rares sont les condamnés qui vous font le plaisir de vous verser spontanément les dommages-intérêts.

Bien habitués à cette problématique, nous vous guidons à travers les différentes possibilités d’y remédier, que ce soit par le biais des voies d’exécution, ou des procédures aidées par l’Etat que sont le SARVI et la CIVI.

Nos engagements

  • Une convention d’honoraires est systématiquement signée, avec possibilité d’une partie de l’honoraire au résultat,
  • Nous sommes familiers de tous les aspects du processus, du début à la fin, ce qui est indispensable pour qu’une action dans ce domaine soit menée utilement.

Notre zone d’intervention

  • S’agissant de la phase de négociation avec l’assurance ou le FG : toute la France, sans surcoût.
  • S’agissant de la phase éventuelle de contentieux : dans le ressort de la Cour d’appel de Paris sans surcoût, et le reste de la France avec un postulant

Nos prix et notre premier rendez-vous

Ne pratiquant pas de prix uniforme tant les dossiers sont différents, nous ne donnons notre devis qu’au terme d’un premier rendez-vous de 30 mn facturé 80 € HT.

Même si ce devis ne vous convient pas, vous aurez sans doute obtenu de précieux renseignements lors de ce rendez-vous. Et s’il vous convient, le prix de ce rendez-vous viendra en diminution de l'honoraire proposé.

Au vu des circonstances actuelles exceptionnelles, nous avons créé aussi un "rendez-vous express" de 15 mn, gratuit, principalement fait pour récolter les informations en vue de vous donner un devis rapide quand la situation le permet.

Je prends RDV avec Maître POUILLOT
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.